Quel lien entre céphalée et cervicalgie ?

      Dans un entretien de la revue Douleurs, le Dr D.Valade, chef du service du Centre d’Urgence des Céphalées à l’Hôpital Lariboisière, expose les liens existant entre céphalées et cervicalgies. En effet, il rappelle que les structures cervicales (= systèmes capsulo-ligamentaire et musculaire) contiennent des nocicepteurs. Les nocicepteurs sont des capteurs qui ont pour rôle de réceptionner les informations douloureuses. Ces informations sont ensuite véhiculées à travers les voies sensitives. Or il s’avère qu’il existe des connections, au niveau du ganglion trigéminal, entre les voies sensitives issues des premières racines nerveuses cervicales et des fibres nerveuses du nerf trijumeau, nerf responsable de l’innervation sensitive de la face. Par conséquent, certains maux de tête peuvent être expliqués par cette projection cervicale.

   De plus, la partie postérieure du crâne est innervée par les racines sensitives cervicales. Cette particularité permet également d’expliquer certains maux de tête.

Innervation Face

        A noter que certaines tensions musculaires, notamment celles du trapèze, peuvent être responsables de maux de tête. En effet, certains muscles s’insèrent au niveau de la partie postérieure du crâne. Ainsi, si ces muscles sont « contractés » ou encore « tendus », ils vont avoir tendance à générer des contraintes trop importante au niveau de leur zone d’insertion et par conséquent générer des maux de tête.

Tensions Musculaires

Tensions Musculaires

Grâce à des techniques thérapeutiques adaptées, le traitement ostéopathique consiste alors à diminuer ces enraidissements musculaires et ainsi les douleurs, maux de tête associés.

 

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à me contacter ou à me laisser un commentaire.

 

NB : Bien que les céphalées cervicogènes soient fréquentes, elles peuvent avoir d’autres étiologies. Par conséquent, un interrogatoire et un examen physique rigoureux sont nécessaires pour établir un diagnostic précis.

 

Sources :

C.Le Jeunne (2007), Céphalée et migraine, Annales Françaises d’ORL et de pathologie cervico-faciale, 124 : S1 : 45-49

Dr P. Stchère (2001), Entretien : liens entre céphalées et cervicalgies, Douleurs, 8 : 3 : 193-195